Français
pixel_trans
pixel_trans
Actualités

Voir toutes les dépêches
Nouveautés
broche-et-pince-a-cheveux-ambassadeurs-_200x200
broche et pince à cheveux

5.00 €



Carte-postale_200x197
Cartes postales "Trio de coquelicots" Ysis Music

5.00 €



Mug_200x164
Mug

6.00 €



ALBUM-Esperance_200x200
Album "Espérance" En version CD -

8.33 €



06--Priere-a-Dieu_200x200
06- Prière à Dieu

1.29 €



05--Le-ciel-nous-appelle_200x200
05- Le ciel nous appelle

1.29 €



04--Dieu-soit-loue_200x200
04- Dieu soit loué

1.29 €



03-ode-a-la-femme_200x200
03-Ôde à la femme

1.29 €



02--o-toi-mon-frere-1_200x200
02- Ô toi mon frère!

1.29 €



07--Christ-est-le-chemin_200x200
07- Christ est le chemin

1.29 €



01--La-lumiere-est-au-bout-du-chemin_200x200
01- La lumière est au bout du chemin

1.29 €



Album-Esperance-version-digitale-CD2_200x200
"Album Espérance", version digitale :téléchargement des 7 morceaux

5.99 €



Le Sondage
pixel_trans
Saisissez ici la question de votre sondage
Réponse A
Réponse B
Réponse C
Réponse D

5 Votes
[ Voir les résultats ]
pixel_trans
» SDF en France
Exporter en pdf  Exporter en pdf


jeudi 16 novembre 2017

Actualités concernant les personnes SDF en France

Sources : sixactualites.fr – lavoixdunord.fr

Il est de ces personnes dont la vie ne vaut finalement pas grand chose, suffisamment peu de chose pour disparaître sans faire de bruit, ni laisser de trace. En trois ans 6.700 d’entres elles ont quitté ce monde depuis les rues de notre « beau pays » alors que 150.000 autres vivent actuellement l’enfer.

sans domicile fixe

Tous les ans 2.200 personnes sans domicile fixe meurent sous nos yeux

Combien d’entre eux meurent à leur tour, sans qu’un cri ne s’entende, sans qu’une larme ne coule? Chacun d’eux emporte avec lui une part de notre humanité

L’institut National de Veille Sanitaire vient de publier une estimation dans le bulletin épidémiologique, elle estime qu’entre le mois de janvier 2008 et le mois de décembre 2010 plus de 6700 personnes à la rue sont décédées soit plus de  2.200 par an.

Ces chiffres font froid dans le dos, mais il faut se rendre à l’évidence qu’en 2015, des personnes vivent, dorment et meurent dans la rue. Le froid est un ennemi, mais plus encore, c’est « l’usure » qui tue, été comme hiver.

Les SDF de France meurent de l’usure

Les maladies qui tuent ces personnes privées de logement sont pour la plupart, des cancers et des pathologies cardiovasculaires. On voit également des agressions violentes mortelles et des suicides chez les jeunes. Le président du collectif «morts de la rue» estime que ce qui tue le plus quand on est dans la rue c’est «l’usure».

Dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire, on apprend également que parmi la population qui se retrouve sans domicile fixe, il y a «un accroissement des familles ayant des enfants».Des inconnus dont des enfants sont happés par la rue chaque jour

L’indifférence ne met personne à l’abri du danger

Notre capacité à s’émouvoir est-elle sélective? Il n’y a certes pas de réponse facile à un problème complexe. Mais détourner son regard de la misère qui se déroule à ses pied ne garantie à personne d’avoir un avenir préservé. Loin s’en faut, les chiffres l’attestent.

Près de 10 millions de personnes sont en situation de fragilité par rapport au logement, dont 3,5 millions de mal-logés au sens strict (sans domicile, en chambre d’hôtel, en camping, dans des abris de fortune, des logements insalubres ou dans des conditions de logement très difficile).

Combien d’entre eux referment un jour la porte de leur logement pour la dernière fois? Combien d’entre eux viennent grossir les rangs des oubliés de la société? Combien d’entre eux meurent à leur tour, sans qu’un cri ne s’entende, sans qu’une larme ne coule? Chacun d’eux emporte avec lui une part de notre humanité

 

Laisser un commentaire
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris